Des rootZ

Article

Cercle parole confinement 1.jpg

Confinement _ Cercle de Parole 1

Le confinement - 03 mai 2020

Salut ! Moi, c’est Alex !

J’ai envie de te parler de ce qu’il vient de se passer dans le cercle de parole de ce mercredi 15/04! =)

Le confinement, qu’on le souhaite ou non, c’est quelque chose que l’on vit, et tous différemment.

Alors Jessica a eu envie d’ouvrir un espace d’échange pour venir partager avec chacun d’entre vous comment Des rootZ vit les choses, et recueillir comment vous vivez les choses vous !

Initialement, cette proposition me paraissait cool, pourtant autant j’avais énormément de mal à me lier avec. Comme si on truc me retenait malgré moi !

A ce moment là, je n’en avais pas encore conscience.

J’m’explique !

Au début, cette période de coronavirus je l’ai vécu en mode : “Ouaiiii ! C’est trop cool ! On va tous pouvoir profiter de ce moment pour apprendre à cultiver notre bien-être ! Et surtout on va pouvoir proposer plein de trucs avec l’asso pour offrir des ressources ! =)”

Sauf qu’en fait, c’est pas du tout ce qu’il s’est passé ! x)

J’ai essuyé un échec dans le sens où au final, je n’ai pas du tout réussi à mobiliser les ressources que j’aurai aimé et au final mes projets ont fait un maxi flop ! genre ffffllllllllloooooooooo’ peuh !

text

Au fil des jours, j’avais comme le sentiment de perdre mon rythme, mon énergie jusqu’à mes capacités à penser les choses, comme à les réaliser.

J’aime autant vous dire que pour un mec comme moi, c’était maxi inconfortable !

Cette histoire, c’est exactement celle que j’ai eu envie de partager dans le cercle de parole pour ouvrir la discussion et venir interroger chacun sur comment il se sent !

Sur cette session on était 15 personnnes. Les retours étaient tous différents et pour autant tous se rejoignaient sur deux grands axes : C’est pas trop confortable, j’ai du mal à me mettre à faire des choses C’est maxi confortable, j’arrive carrément à faire ce que je veux !

(Quoi ?! C’est ça t’étonne pas ?! =D)

Mais aussi sur deux questions : Comment est ce qu’on améliore notre quotidien ? comment est ce que ça va se passer après ?

Et c’est bien en commençant à apporter des réponses à ces questions que ça devient super intéressant !

Certains d’entre nous sont en mode télétravail. Le retour, c’est que pour certains le travail est facile mais en revanche la distinction du temps de repos et du temps de travail devient floue. Le travail commence même à prendre plus de place qu’il ne le devrait.

Une question qui a surgit d’elle même : Est ce aussi une fuite de soi ?

Pour une autre partie des télétravailleurs, se mettre à l’oeuvre est extrêmement compliqué. Les projets sont bien là, mais l’énergie n’y est pas. Comme si la flamme s'essoufflait au moment de se lancer.

C’est ouf parce que je suis parmis les gens qui s'essoufflent ! Alors que pourtant, j’aime ce que je fais ! Et ça veut paaaaas !

Mais pourquoi ?! Borel de ul !

text

Avant de répondre un peu plus à la question, je sors de cette histoire pour t’amener dans une autre ! La mienne !

Il y a quelque temps, au cours de ma rencontre avec l’alchimie, j’ai entendu parlé d’une population d’alchimiste qu’on appelle les “souffleurs”.

En gros, ce sont des mecs qui cherchent absolument à faire de l’or grâce à l’alchimie. Je me suis dit que si cette information croisait mon chemin, c’était probablement pour que je me questionne sur ce que je vis en ce moment.

Je pense grâce au dernier cercle de parole avoir compris pour quelle raison ! =)

En gros ! Je veux partager mes ressources pour aider un max de personnes à se comprendre ! A comprendre quels besoins véritables se cachent derrière leurs envies et apprendre à faire le choix d’un chemin le plus cool possible qui permet de nourrir ce besoin ! =)

Là, où ça pêche de mon côté, c’est que le chemin que j’avais choisi pour y parvenir était celui du : “il faut que je fasse “ça” ! Et puis il faut que je fasse “ça” aussi ! Surtout qu’en plus “ça”, ça a déjà marché ! Ouaaiii coool ! =) =)”

Sauf que non ! =)

En fait, aussi bonnes que soit ces idées, me lancer de cette façon, c’était le fllllloooooooooo ‘peuh.

Aujourd’hui comme tu peux le voir j’ai trouvé un autre moteur ! “Le plaisir !”

Alors à la place du mode : “Faire ce que je pense devoir faire pcq ça doit être le bon moment !”

J’ai activé le mode : “Faire ce qui me fait envie quand j’en ai envie”

Alors ok, ça peut paraître un peu simple comme réponse ! Et c’est carrément juste, pcq ça ! C’est ma réponse à moi, là où je me trouve moi !

Alors pour trouver des pistes vers toi, on va revenir dans le cercle de parole. =)

Alors “Pourquoi ?! Bordl de ul !”

La question est peut être mal formulée ! Peut-être que la question ce serait peut être plus comment faire ?!

Tout le monde en convient, le confinement impose un ralentissement.

Dans les extrêmes, certains vont l’accepter en ne faisant plus rien, genre vraiment plus rien ! D’autres vont l’ignorer en faisant plein plein plein de choses !

Au milieu, il pourrait y avoir ceux qui acceptent de ralentir et de prendre le temps de répondre à leur envie et là dedans j’ai envie de faire un maxi big up à Nill et Léa pour leur partage d’expérience !

Il y a aussi ceux qui profitent de ce ralentissement pour apprendre à poser des cadres tranquillement autour d’eux. Comme pour se rassembler et pouvoir recommencer à fleurir vers le haut. Le tout en acceptant de poser une brique après l’autre avec patience ! (Maxi Big up Marielle !)

Après tout, lorsque que l’on bâti un temple on pose une pierre après l’autre. Et puis les pierres elles sont grosses et lourdes… Alors ça prend du temps. Un max de temps !

text

(Tu savais que pour Notre Dame de Paris il a fallu un truc comme 182 années, 3 mois, 5 jours et 7 heures ? En vrai, c’est juste 182 années j’crois… Mais c’est nettement plus drôle de dire 182 années, 3 mois, 5 jours et 7 heures)

Le truc, c’est que lorsqu’il s’agit de soi et de son temple intérieur, c’est nettement plus compliqué de s’autoriser à ce que ça prenne du temps.

Après tout, on a l’envie et on commence à s’y mettre ! Alors pourquoi devoir attendre ?!

A ça, j’ai envie de proposer cette réponse : Peut être que l’apprentissage naît dans la contemplation de cette pierre posée après la précédente et avant la prochaine, plutôt que sur l’admiration de l’oeuvre finie.

Ouai ouai ouai ! Ok ! Cette phrase casse des briques ! (ceci était une blague drôle, n’est ce pas ?!)

Mais franchement, c’est maxi abstrait !

Parce ce que concrètement, là, de suite, maintenant ! On est tous posé sur notre pc, notre téléphone, notre tablette ou je sais pas quoi et ça ne nous dit pas comment faire !

Et justement ! Peut-être que si !

Si on reprend tout ce qu’il s’est dit il y a quelque point à retenir !

1/ on est tous différent ! Alors l’idée, c’est d’apprendre à se connaître. Trouver son besoin dans son envie à soi !

2/ C’est le confinement alors prend le temps ! Regarde tes envies et suit les !

3/ Apprendre à se regarder sans se juger Bah ouai, parce que ralentir, ça peut être cool. Pour autant, le monde lui nous incite pas à ralentir. Alors la culpabilité à vite fait de pointer son nez et nous détourner.

4/ Poser un cadre autour de soi pour fleurir vers le haut Pierre après pierre, l’idée c’est de définir une routine qui permet de s’entraîner à aller répondre à un besoin.

5/ Se donner le temps Les choses se mettent progressivement en ordre pour nous amener là où il faut ! Et souvent, quand il s’agit de l’humain, c’est en ralentissant qu’on apprécie le plus. Chacun aura son image pour illustrer cette idée ! =D

Ces étapes sont celles qui sont ressortir au cours de cercle de parole et que j’ai envie de te partager. Ce n’est pas une recette miracle ni un modèle universel !

Pour autant, ces idées posent les bases d’un terreau extrêmement porteur à mes yeux ! =)

D’ailleurs, il y a un autre point maxi important que j’ai envie d’ajouter! En gros, c’est un joker à utiliser sans modération et à tout moment.

Ce joker, c’est les autres ! Partager son histoire et recevoir celle des autres pour se nourrir soi, ses idées et ses envies. Pour ressentir l’envie de se lancer et davancer le plus possible vers soi !

text

C’est probablement là que se trouve la réponse à la question posée plus tôt : Comment ça va se passer après ?!

Peut-être qu’on pourra teinter le monde de ce que l’on veut y voir en apprenant à se lier les uns aux autres. Peut-être qu’en partageant on cultivera demain la continuité de cette expérience hors du commun qu’est le confinement d’aujourd’hui !

Alors pour poursuivre dans ce sens j’ai une astuce pour toi !

Avec Des rootZ on propose un max de ressources pour accompagner dans cette direction : Des cercles de parole Des vidéos et podcast Une médiathèque des trésors humains Des femmes et des hommes spécialisés dans le développement personnel Une maison du bien-être Des rootZ pour les réunir et offrir ce dont chacun à besoin et pas plus !

On a pas finit d’être créatif pour Créer des ponts entre Toi, Moi, NOUS vers le bien-être ! Alors stay tuned ! =)

J’ai envie de t’envoyer un max de love et des cacahuètes ! (j’sais pas pourquoi mais en ce moment j’ai une fascination pour les cacahuètes…)

<3

Autres articles

Le regard des autres, mais aussi le regard de Soi sur Soi

Le Regard des autres et de soi - 02/05/20

Le Regard.jpg

Je lis l'article