Des rootZ

Article

Le Regard.jpg

Le regard des autres, mais aussi le regard de Soi sur Soi

Le Regard des autres et de soi - 02 May 2020

Le regard des autres, mais aussi le regard de SOI sur SOI ! Salut ! Moi, c’est Alex !

Mon dieu, j’écris ces mots et de suite ça prend forme pour moi. Est ce que toi aussi, tu fais partie de ces gens qui portent un regard ultra critique sur toi ? J’te donne un exemple : Un jour, je me pose devant le PC pour travailler sur la communication de “Des rootZ”, et là : rien…

Le vide.

Dans ma tête, il y a juste un poisson rouge qui tourne dans le bocal, et en dehors de son regard vide lui aussi, rien ! (un regard aussi vide que le regard de Muriel selon Orelsan https://youtu.be/kerh54iauHM?t=63)

Bref, dans cette situation ma première pensée c’est un truc du genre : “Mais quelle tâche putain ! C’est pourtant pas bien compliqué !”, suivi par moment d’une petite punchline du genre : “Mais quel trou d’balle.” C’est marrant parce que autant quand je vis tout ça, je pense très profondément ce que je me dis. Autant, à distance, je réalise combien ces idées sont incomplètes, voire fausses. Eh bien entendu,en dehors de me rajouter une couche de mal-être, ces pensées ne me font pas avancer ! youhou !

C’est quand même dingue, cette capacité que nous pouvons avoir, le plus souvent malgré nous, à porter un regard dur (souvent très dur) sur nous, et même probablement sur la vie. Ce constat dont je te parle, on l’a souvent retrouver parmis les personne qui sont venues participer aux rencontres “Des rootZ”. Alors il nous a paru important d’en parler et autant que possible apporter un éclairage plus positif sur ce concept. Du coup ! En juin, “Des rootZ” a consacré un mois entier sur le thème de ce “regard”, ! C’était tellement cool que j’ai envie de t’en parler.

son regard Notre raisonnement pour construire ce mois ci a été le suivant : ON N’EN SAIT RIEN ! On en a aucune idée, mais on a très envie d’en parler ! ?

Ceci dit, tout à fait par hasard on a croisé la route de Chloé, et avec cette rencontre on a ressenti un profond appel à proposer à Chloé de se joindre à nous pour partager son expérience de ce fameux “regard”. Chloé c’est ce genre de personne dont il faut avoir entendu parler au moins une fois ! ? (D’ici peu, on te mettra un lien vers sa page dans notre médiathèque des trésors humains pour que tu en saches vraiment qui elle est et quel est son trésor à elle.) Mais d’ici là, je te pose son game super rapidement . Chloé est française ET marocaine, elle est aussi musulmane. Mais surtout, Chloé a subit le regard des autres sur elle. Des regards critiques qui lui ont dit qu’elle n’est pas assez française pour être française, ni assez marocaine pour être marocaine, et tu t’en doutes, pas assez musulmane pour être musulmane. Je suis peut être un peu sensible, mais je trouve ce genre d’histoire extrêmement violente. Et pour autant, Chloé fait partie de ce genre de personne avec un coeur tellement immense qu’elle a fait le choix d’assumer sa position de “entre deux mondes”. Quitte à ne pas être assez l’un ou assez l'autre, elle a fait le choix d'être pleinement à sa place pile entre ces deux mondes. Elle a donc décidé du haut de ses 22 ans qu’elle allait commencer à créer du lien entre ces communautés auxquelles elle appartient, ces mondes qui se voient mais ne se connaissent pas, ou pas assez.

Son outils le livre ! En gros, elle a entrepris de faire circuler un livre vierge ainsi qu’un appareil photo jetable au sein de la culture musulmane à Montpellier. L’idée est qu’il passe de mains en mains et que chacun y partage SON expérience et SA vision de ce qu’est être musulman en France et surtout à Montpellier. Après tout, quoi de plus proche de la vérité que recueillir puis présenter les éléments de vie d’une personne pour connaître la réalité de sa situation et ce qu’elle vit “vraiment” et pas selon l’idée que l’on se fait. D’ailleurs, faut que je te partage une histoire que j’ai entendu pendant l’une de nos rencontres et qui vient appuyer l’idée que souvent les problèmes naissent par les croyances et le manque de connaissance. C’est une histoire qui se tient dans un village à proximité de lunel où Il y a quelques années des familles d’Afrique du Nord se sont installés. (Je ne rapelle plus les détails cette histoire ! =/ paie ton blogger quoi !) Bref, ils se sont installés et pendant plusieurs années de la colère et des choses désagréables ont circulés entre les gens du village et les nouveaux arrivants. (Si cette histoire te parle à toi aussi et que tu as plus d’info, n’hésite pas à nous envoyer l’info sur les réseaux FB ou IG pcq ce serait cool de pouvoir faire passer l’info plus proprement ! =)) Jusqu’au jour où il y a eu un crush entre un homme et une femme des deux communautés. Ils sont même allés jusqu’à se mettre ensemble jusqu’à ce que, bon gré mal gré et que le temps aidant, des liens, des échanges commencent à se nourrir de part et d’autres. Eh bien tu sais quoi ?! Aujourd’hui ils sont tous potes ! L’amour qui vient ouvrir une porte et rétablir une paix ! Mmowww c’est mignon ça ! =)

Voilà Une petite histoire qui vient illustrer combien certains conflits sont nourris par l’incompréhension et le manque de connaissance entre les populations… en fait, j’ai même envie de dire le manque de connaissance entre nous tous ! Et justement, il y a un mec dont j’ai aussi envie de te parler pcq il a été une des personnes vraiment “ressources” dans nos échanges autour du regard, et c’est Nathanael Molle. Bientôt on te met un lien aussi vers sa page dans la médiathèque des trésors humains. Mais pareil, je te pose le game avec lui aussi pour que tu saches de qui on parle !

Nathanael est un enfant issu de parents originaire pour l’un de France et pour l’autre du Brésil. Il a grand en France et par le monde et notamment au Sri lanka où il a fait une partie de sa scolarité et où il a été sensibilisé à l’impact positif qu’il peut avoir dans le monde. Il s’est essayé à l’humanitaire un temps et finalement c’est le milieu associatif qui a eu raison de son coeur ! =) Son expérience en tant que français dans les pays étrangers lui font s’apercevoir de combien il y a un fossé entre les communautés : parce qu’il est français, les pays lui ouvrent les bras là où pour d’autres nationalités, l'accès et compliqué. Alors il a participé à la création de l’association Singa en France. L’idée de cette asso est plutôt simple en fait : réunir les communautés françaises et migrantes qui ne se connaissent pas autour d'activités de loisirs ET professionnelles ! Après tout, les personnes migrantes aime aussi manger, jouer au foot, etc, ET migrent avec tout un tas de compétences qu’ils brûlent d’exploiter pour pouvoir travailler et faire avancer la France qui les accueille. Tiens, je te prends un exemple bête et forcément dingue ! Dans un village un peu reculé dans les terres un boulanger en avait un peu marre de bosser en tant que boulanger et senti le besoin d’aller faire autre chose. Et franchement, j’ai un maxi respect pour ça, pcq au moins il n’est pas resté enfermé dans la situation et ça c’est fort ! Oui mais voilà ! C’est quand même con, pcq du coup il n’y avait plus de pain dans le village ! Jusqu’au moment où une personne issu de l’immigration (une fois encore je ne me rappelle plus le pays....) a repris la boulangerie et y a ajouté un service de pizzeria le soir. Eh bien d’une part il a relancé l’activité dans le village qui en avait besoin mais en plus il a développé un nouveau service pour enrichir le village.

ET CA C’EST BEAU ! ?

c'est beau!

Tu vois, ce que je trouve amusant avec l’ensemble des échanges qu’on a eu au cours de ce mois de juin et dont je te fais un très bref aperçu, c’est que notre regard est déterminant pour appréhender le monde mais aussi NOUS. Si les exemples de cet article montrent que certains conflits extérieurs peuvent être désamorcés par la connaissance de l’autre, qu’en est il pour cette petite voix qui nous malmène quand on ne parvient pas à nos fins comme on l'entend ? Est ce qu’il serait possible de la faire exprimer autre chose ? Quelque chose de plus positifs pour nous et pour les autres. Et d’ailleurs, si on nourrit cette petite voix de choses positives, qu’est ce que ça pourrait donner sur notre impact dans le monde ? J’ai envie de croire que les conséquences pourraient être juste magiques ! Alors tu viens bientôt nous retrouvez sur l’une de nos rencontres toi aussi ?

Autres articles

Le regard des autres, mais aussi le regard de Soi sur Soi

Le Regard des autres et de soi - 02/05/20

Le Regard.jpg

Je lis l'article